Paysage urbain et temporalité
Le paysage est une notion qui me fait peur , figé dans le temps une photographie sans vie, sans finalité simplement celui de contenter un l'art de la contemplation. Pousser aux paroxysme par certains photographe de paysage , qui font d’elle une image, non perceptible, édulcorée , rehaussée de saturation qu’on ne voit jamais dans la réalité.
Le paysage existe par sa transformation mais aussi par la temporalité qui existe en le regardant, sa dimension elle même est importante et c’est bien l’homme qui lui donne une échelle.
Les multiples expositions donnent un sens à la ville et à sa vie.
Back to Top